CooPerCOM, ANR-10-INTB-0304 2010

//, SIMOB/CooPerCOM, ANR-10-INTB-0304 2010
CooPerCOM, ANR-10-INTB-0304 2010 2018-09-30T13:33:28+00:00

Description Projet

Perception et Communication Coopérative dans les technologies automobiles

L’introduction de nouvelles technologies dans les applications embarquées est soumise à plusieurs contraintes et à plusieurs exigences parmi lesquelles des nécessités d’optimisation et de compromis entre 1) la sécurité, 2) le coût 3) la production, 4) le respect de l’environnement, 5) et les normes et règlements. Dans ce projet, l’accent est principalement mis sur les aspects sécurité sans oublier les autres contraintes et besoins. L’une des préoccupations majeures liées à l’introduction des nouvelles technologies dans les applications véhiculaires concerne la sécurité. En dehors des IHM (interfaces homme-machine) et des questions de distraction du conducteur, la sécurité est directement liée au niveau de fiabilité et de robustesse des capteurs et des systèmes embarqués. En fait, l’un des défis majeurs au niveau industriel est d’atteindre et de garantir un très haut niveau de fiabilité et de robustesse des équipements de bord pour assurer une sécurité suffisantes à un coût relativement bas pour permettre le déploiement à grande échelle et la production de masse dans l’industrie automobile. L’approche collaborative et distribuée que nous proposons pour la construction d’une perception étendue des véhicules et de l’environnement devrait apporter un début de réponse à ces problèmes.
Un des principaux objectifs de cette proposition est de déterminer comment nous pouvons améliorer ces aspects de fiabilité et de robustesse des systèmes embarqués et des capteurs qui sont de plus en plus omniprésent, nombreux et complexes. En outre, l’environnement des véhicules est très dynamique et nécessite donc une capacité élevée de communication. Ceci implique une exigence accrue au niveau de la fiabilité et de la qualité des sources d’information (capteur, média de communication) et des systèmes (robustesse accrue). La robustesse est liée à la capacité des systèmes à s’adapter et à ajuster leurs performances et leur comportement en fonction de la situation et de l’environnement local. Ces adaptations et les capacités d’apprentissage sont également directement liées à la notion de sécurité.
Parmi les sous-objectifs visés, nous désirons explorer et développer des outils logiciels de traitement du signal et de l’information intelligents et efficaces. Les méthodes et outils mis en œuvre devront utiliser au mieux les capacités de chaque véhicule à transmettre des informations locales et fiables. L’orientation de ce projet est par conséquent mise sur les capacités de communication des véhicules et sur leur aptitude à collecter des données sur leur environnement proche. De plus, une phase de validation de ces données individuelles devra être prise en considération. Cette étape de validation permettre d’évaluer le niveau d’incertitude et de précision de chaque information.

  • Début: 2010, durée: 36 mois
  • Partenaires: CIVITEC, IBISC, IFSTTAR, OPAL – RT OPAL-RT – CANADA, Sherbrooke Université de Sherbrooke – CANADA, Toronto Université de Toronto – CANADA
  • Coordinateur IBISC: Vincent VIGNERON (MCF HDR)
  • Site WEB ANR